Le projet HornEast aux REAF 2018 à Marseille

Dans le cadre des 5e Rencontres des Études Africaines en France (REAF), Julien Loiseau et Amélie Chekroun (ERC HornEast), organisent le 9 juillet 2018 de 14h à 16h30 un panel dédié à l’islamisation de l’Afrique avant le XIXe siècle. 

Pour télécharger le programme de ce panel 

L’islamisation de l’Afrique avant le XIXe siècle : enquêtes sur un processus complexe

Ce panel se propose d’étendre à l’ensemble de l’Afrique pré-moderne les questions et perspectives de recherches du projet HornEast sur l’islamisation dans la Corne de l’Afrique médiévale.

Les études menées actuellement en histoire médiévale et moderne apportent un nouvel éclairage à l’étude de l’islamisation de l’Afrique sub-saharienne. La notion d’islamisation, en tant que processus de diffusion progressive de l’Islam et d’enracinement de nouvelles croyances et de nouvelles normes sociales parmi les populations et non pas simplement passage légal à l’islam, renvoie avant tout à un processus d’interactions sociales. On ne peut comprendre les modalités de l’islamisation sans prendre en compte la situation des sociétés locales avant l’introduction de l’islam, ce qui permet de mettre en lumière non seulement les transformations mais également une possible continuité entre les différentes périodes. Il s’agira ici d’étudier différents agents de l’islamisation : la mobilité des hommes et des femmes, libres ou esclaves, les échanges commerciaux et la circulation des livres et des récits. Nous envisagerons l’islamisation comme un processus à la fois politique et culturel, allant de pair avec la mise en place d’une administration et d’une fiscalité nouvelles ou encore l’émergence de nouvelles élites savantes prenant en charge l’enseignement et la diffusion du savoir islamique.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Lamia Mellal (5 juin 2018). Le projet HornEast aux REAF 2018 à Marseille. Projet ERC COG HornEast. Consulté le 18 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pozl