Communication de Damien Labadie : “Traduire de l’arabe en copte : le cas singulier de la Vie de Barsawma le Nu”

Lors d’une communication dans le cadre du 13e Symposium Syriacum et du 11e congrès d’études arabes chrétiennes (4-9 juillet 2022, Paris, INALCO), Damien Labadie a présenté un cas unique de traduction de l’arabe vers le copte. Il s’agit d’un fragment de la Vie de Barsawma le Nu (1250-1317), un des saints chrétiens les plus célèbres de l’époque mamelouke. Cette traduction en copte sahidique, à une époque aussi tardive que le 14e siècle, sur la base d’un texte arabe, témoignerait du prodigieux renouveau intellectuel, spirituel et littéraire dont le monastère de Dayr Sha’ran, où vécut Barsawma, fut le foyer à cette époque. En un temps où le copte sahidique n’était plus guère compris, le traducteur chercherait moins à édifier son auditoire qu’à défendre, en un temps de vexations pour les chrétiens, la langue et l’identité coptes, que son héros, Barsawma, incarne à la perfection. La transposition de la Vie arabe en copte opère, en outre, la transfiguration de son héros, qui peut ainsi se ranger parmi les glorieux martyrs égyptiens des premiers siècles de notre ère.Le texte et le diaporama de cette communication sont disponibles en téléchargement ici et .



Citer ce billet
Simon Dorso (2022, 22 juillet). Communication de Damien Labadie : “Traduire de l’arabe en copte : le cas singulier de la Vie de Barsawma le Nu” Projet ERC COG HornEast. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pp1f